Instrumentation Scientifique (ERIS)

Responsables : Angela Vella & François Vurpillot

Membres de l’équipe : I. Blum, W. Lefebvre, A. Menand, L. Rigutti, B. Deconihout, G. Da Costa, F. Delaroche, J. Houard

Chercheurs non permanents : S. Parviainen, C. Hatzoglou, D. Zanuttini, N. Guth, L. Arnoldi

Doctorants : A. Normand, E. Di Russo, M. Borz, C. Bacchi, L. Venturi

 

 L’Equipe de Recherche en Instrumentation Scientifique (ERIS) est née au GPM de la volonté de développer cet outil de pointe de caractérisation à l’échelle nanométrique qu’est la sonde atomique tomographique (SAT ou Atom Probe Tomography, APT). Cette volonté a permis il y a 15 ans l’éclosion d’une petite équipe de recherche resserrée autour d’une poignée d’ingénieurs et de chercheurs qui ont jusqu’à maintenant constamment repoussé les limites de l’instrument. Le développement industriel de cet instrument de ces dernières années, l’amélioration des techniques de préparation des échantillons (par microscope électronique à balayage assisté d’une colonne d’usinage ionique) et le développement des sondes atomiques à laser pulsé ultra-bref ont considérablement élargi les domaines d’application de la technique et structurent les thématiques actuelles de recherche de l’équipe qui est forte maintenant de 18 personnes. L’équipe valorise et transfert son savoir-faire dans le domaine au travers d’un d’une collaboration avec CAMECA, unique industriel sur le marché à commercialiser l’instrument.

Au sein de la communauté internationale, le laboratoire est reconnu par son leadership dans le domaine. Le laboratoire fait bénéficier la communauté en France de son expertise à travers le réseau national CNRS METSA. Le laboratoire est également reconnu pour son école « à la française » de sonde atomique tomographique qui a lieu tous les ans à l’automne. Les ingénieurs et les chercheurs de l’équipe leur transmettent leur savoir-faire de pointe au cours de cette école. Le leadership et le rayonnement international de l’équipe dans son domaine (la sonde atomique, l’émission de champ et l’interaction laser matière) se traduit aussi par l’implication de l’équipe dans la société savante d’émission de champ.

Ce développement a été rendu possible par l’ouverture constante de l’équipe à des voies de recherche nouvelles (Sonde atomique à laser Ultrabref, détecteurs innovants, système d’optique ionique novateur, générateurs d’impulsion ultrabref, techniques de spectroscopie…), et a fait naître sur le technopôle du Madrillet une plateforme instrumentale sans équivalent dans le domaine. Cette plateforme interdisciplinaire regroupe des équipements de pointe en instrumentation (3 chambres UHV d’essais, plusieurs chaines laser femtoseconde, plusieurs banc de spectroscopie…) et est ouverte aux partenaires académiques et industriels pour avancer sur des sujets d’intérêt fondamental et appliqué.