Microscopie et biologie

Membres de l’équipe : A. Cabin-Flaman (MCF), P. Pareige (PR), A. Delaune (MCF), L. Chevalier (IR)

Nano-analyse et biologie - Contact : A. Cabin-Flaman

La déclinaison majeure de cette thématique est l’étude de la pénétration ou non pénétration de substances exogènes, topiques ou provenant de l’environnement, dans les structures biologiques étudiées, principalement la peau humaine ici. Les substances d’intérêt sont des molécules et/ou des nanoparticules métalliques parce qu’elles sont à l’origine de préoccupations liées à la santé et/ou à l’environnement. À travers l’étude de ces modèles, nous développons l’imagerie corrélative SIMS et MET d’objet biologiques puis cherchons à étendre ce savoir-faire à l’imagerie MEB du parc instrumental du GPM. 

Nos activités portent également sur l'extension et l'adaptation d'un logiciel d'analyse statistique de signaux faibles obtenus en SIMS à l’analyse de signaux faibles en MEB pour la résolution de problématiques biologiques.

 

Nano-analyse et Santé-Médecine - Contact : L. Chevalier

L'actualité n'a de cesse de nous rappeler l’urgence et l’importance d’élaborer des stratégies de recherche orientées vers l’impact sur la santé humaine de la pollution nanoparticulaires. Il en ressort un véritable besoin de fédérer les compétences de physiciens, de chimistes, de toxicologues et de médecins afin de pouvoir balayer le spectre large des effets de nanoparticules sur la santé humaine. Au-delà des aspects de nanotoxicologie, la caractérisation morpho-chimique complète de nanoparticules avec leur suivi dans les matrices biologiques à l’échelle du tissu ou de la cellule, sont des approches complémentaires incontournables aux études toxicologiques. Notre expertise se décline dans deux champs principaux:

a) Le développement d'outils analytiques en microscopies électroniques: approches d’imagerie chimique en microscopie électronique en transmission à travers les modes de balayage (STEM), les spectroscopies de perte d’énergie (EELS/EFTEM) et d’énergie dispersive (EDS) dans le domaine de la compréhension des mécanismes cellulaires qui conduisent au développement de pathologies. Est également abordée la caractérisation et le suivi des nanoparticules d’intérêts (additifs alimentaires, polluants particulaires atmosphériques, nanoparticules de combustion…..etc.)

b) L'exploration de systèmes cardio-respiratoires et barrières biologiques : Nos instruments peuvent permettre de déterminer les modifications ultrastructurales aux échelles subcellairesliées aux expositions à des polluants exogènes, contribuant ainsi à une meilleure compréhension des pathologies aggravées. Nous pouvons suivre des nanoparticules dans les matrices biologiques, ce qui contribue à une meilleure compréhension de leur interaction avec les cellules, de leur capacité à franchir des barrières biologiques.