Mécanique des Matériaux (ERMECA)

Responsable : Lakhdar Taleb

Membres de l’équipe : F. Barbe, C. Keller, B. Vieille, M. Ben Azzouna, R. Fleury

Doctorants : D. Bouscarrat, M. Brik, Y. Carpier, M. Chabchoub, B. Flipon, L. Milhem

 

L’équipe ERMECA a été mise en place à partir de 2001 au Laboratoire de Mécanique de l’INSA de Rouen (LMR) puis elle a intégré le GPM le 1er janvier 2009. Elle est localisée à l’INSA de Rouen.

ERMECA développe une recherche sur les lois de comportement en thermo-élasto-visco-plasticité monotone ou cyclique y compris en présence de transformations de phase solide dans les métaux. Divers matériaux sont considérés tels que les aciers austénitiques ou ferritiques, les alliages d’aluminium, les alliages de cuivre et les composites thermoplastiques ou thermodurcissables. L’approche multi-échelle allant de l’élément de volume macroscopique aux structures de dislocations est privilégiée dans des études caractérisées souvent par un couplage fort entre expérience et modélisation (voir illustration). Cette approche est rendue possible grâce aux moyens expérimentaux exceptionnels du GPM : sonde atomique, microscopies électronique (MET/MEB) et optique, essais mécaniques dans des conditions complexes... La mise en évidence des phénomènes à l’échelle macroscopique s’appuie sur un dispositif d’essais thermomécaniques multiaxiaux permettant la régulation en conditions anisothermes avec des vitesses contrôlées suivant les « axes » : température-axial-torsion-pression interne. Ses performances mécaniques et la large plage de température possible (jusqu’à la fusion…) rendent ce dispositif très performant.

ermeca_img
Illustration de l’approche multi-échelle adoptée autour d’essais sur éprouvette macroscopique
(1) : Analyse du comportement d’une structure mécanique à l’aide d’essais macroscopiques
(2) : Relations grain – comportement macroscopique
(3) : Analyse du comportement macroscopique en relation avec les microstructures de dislocations

Concernant la production scientifique, l’équipe publie en moyenne par an et par enseignant chercheur au moins un article en revue internationale à facteur d’impact significatif et une communication en conférence internationale. On notera également en moyenne au moins une thèse soutenue par an dans l’équipe.
ERMECA entretient une forte collaboration académique nationale et internationale comme en témoigne les nombreux articles cosignés. Elle a en outre des collaborations contractuelles avec diverses industries telles que : le nucléaire (EDF), l’automobile (Renault, FAVI) et l’aéronautique (Aircelle/SAFRAN).
En formation, l’équipe anime le parcours « Mécanique-Matériaux » dans le master Haut Normand « Physique, Mécanique et Sciences de l’Ingénieur » et assure les enseignements Mécanique des Matériaux au sein du département Mécanique de l’INSA de Rouen.